nécessairement


nécessairement

nécessairement [ nesesɛrmɑ̃ ] adv.
• 1435; de nécessaire
1Par un besoin pressant, une obligation imposée. absolument. Je dois nécessairement partir cette semaine.
2Didact. Par une implication logique. La cause et l'effet sont liés nécessairement. Cour. Par voie de conséquence, à coup sûr. fatalement, forcément, inévitablement, obligatoirement. « le sérieux que donne nécessairement la pensée continuellement fixée sur tout ce qui est grand » (Stendhal). « Il refusera. — Pas nécessairement », ce n'est pas sûr.
⊗ CONTR. Accidentellement, fortuitement, hasard (par hasard).

nécessairement adverbe De façon nécessaire, par voie de conséquence ; inévitablement : L'entreprise comporte nécessairement des risques. Marque l'intensité ; absolument : Il faut nécessairement se décider avant demain.nécessairement (synonymes) adverbe De façon nécessaire, par voie de conséquence ; inévitablement
Synonymes :
- à coup sûr
- assurément
- forcément
- inévitablement
- sûrement
Marque l'intensité ; absolument
Synonymes :

nécessairement
adv.
d1./d Par un besoin impérieux; absolument. Il faut nécessairement qu'on trouve une solution.
d2./d D'une manière nécessaire, logique et inévitable.

⇒NÉCESSAIREMENT, adv.
A. —[Correspond à nécessaire I A] Sans que l'on puisse faire autrement; en vertu d'une obligation, d'une contrainte imposée (pour parvenir à une fin, obtenir un résultat). Synon. forcément, obligatoirement; absolument (après il faut, on doit). Pour parvenir à la science, il faut nécessairement traverser l'empirisme et ne pas y croupir, sous prétexte qu'on a des lois empiriques qui suffisent (Cl. BERNARD, Princ. méd. exp., 1878, p.74). Les Allemands devant nécessairement occuper la péninsule pour agir contre les Anglais, il ne pourrait y avoir de «zone libre» en Bretagne (DE GAULLE, Mém. guerre, 1954, p.55).
B. —[Correspond à nécessaire I B] Sans qu'il puisse en être autrement.
1. [P.oppos. à accidentellement, fortuitement, par hasard]
a) Suivant un mode nécessaire, rigoureusement déterminé (en raison de la nature des choses ou des lois de la logique). Nous avons à nous demander si, oui ou non, le jansénisme de l'histoire se rattache naturellement, étroitement, nécessairement à la vie intérieure des personnages qu'on lui donne communément pour fondateurs (BREMOND, Hist. sent. relig., t.4, 1920, p.130):
1. La caravane se meut ainsi nécessairement dans une direction qui la domine, elle est pierre pesante sur une pente invisible.
SAINT-EXUP., Citad., 1944, p.512.
En partic.
♦[Souvent en rapport avec une proposition à valeur hypothétique ou causale et déterminant le verbe d'une prop. énonçant la conséquence d'un fait ou d'un principe] D'une manière inévitable; par une conséquence inéluctable, assurée. Synon. fatalement, forcément, immanquablement, infailliblement. Amener, déterminer, entraîner, produire nécessairement qqc.; découler nécessairement de qqc.; conduire nécessairement à qqc.; il s'ensuit nécessairement que. La mort de tout corps vivant est un phénomène naturel qui résulte nécessairement des suites de l'existence de la vie dans ce corps (LAMARCK, Philos. zool., t.2, 1809, p.165). Lorsque les hommes politiques interviennent, il y a, presque nécessairement (...) un abaissement notable de la moralité, parce que ceux-ci ne font rien pour rien (SOREL, Réflex. violence, 1908, p.324):
2. Si le christianisme a fait faire tant de progrès aux idées philosophiques, il doit être nécessairement favorable au génie de l'histoire, puisque celle-ci n'est qu'une branche de la philosophie morale et politique.
CHATEAUBR., Génie, t.2, 1803, p.73.
PHILOS., THÉOL. Sans intervention possible de la volonté, du libre arbitre. Il résulterait de l'explication [d'une proposition de Jansénius], que la volonté humaine dans l'état déchu, bien qu'elle soit toujours déterminée nécessairement à chaque moment donné, reste libre en ce sens qu'elle peut être déterminée autrement dans le moment prochain (SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t.2, 1842, p.105). Les hérétiques disent que les hommes s'imaginent agir librement, et que cependant ils agissent nécessairement (BESCH. 1845-46). La raison pratique ne peut déterminer le vouloir que si la sensibilité ne le détermine pas nécessairement (RICOEUR, Philos. volonté, 1949, p.125).
b) PHILOS., LOG. [Déterminant des verbes comme être ou exister] Sans contradiction possible dans l'absolu; indépendamment de toute cause ou condition et antérieurement à elles. Hors de Dieu, tout est contingent; hors de lui, rien n'existe que par sa volonté; lui seul est nécessairement; lui seul donc possède en lui-même la certitude (LAMENNAIS, Indifférence, t.2, 1817-23, p.208). L'expérience peut bien montrer que tel changement a telle cause, mais nulle expérience ne peut enseigner qu'il en est ainsi nécessairement, nulle idée nécessaire ne pouvant venir de l'expérience (COUSIN, Philos. Kant, 1857, p.41).
2. [Pour énoncer ou pour renforcer une prop. affirmative ou négative; souvent placé en tête de phrase ou en incise] Assurément, à coup sûr, cela va de soi, forcément, indubitablement. Elle peut le reconnaître, le regarder pendant qu'elle fait ses exercices, et nécessairement, tu ne peux pas être présente à cette reconnaissance (CHAMPFL., Bourgeois Molinch., 1855, p.169). On ne supprime point la vérité en ne la disant point, celle-ci, nécessairement, finira bien par se faire jour (GIDE, Journal, 1931, p.1087).
Prononc. et Orth.:[], [-]. Ac. 1694, 1718: necessairement; dep.1740 né-. Étymol. et Hist. 1. 1150 «selon les besoins» (Roman des Romans, éd. F. J. Tanquerey, 754); 2. 1435 «par besoin absolu» (Arch. Nord, B. 17652, Dossier Haemstede ds IGLF); 3. début XVIe s. «d'une manière inévitable, inéluctable» (FOSSETIER, Chron. marg., ms. Bruxelles, 10510, f° 115a ds GDF. Compl.); 4. 1559 «conformément aux lois naturelles ou à un enchaînement logique» (AMYOT, Arist. et Caton, 6 ds LITTRÉ); 5. 1657-62 log. «d'une manière qui interdit le libre arbitre» (PASCAL, Pensées, éd. Brunschvicg, section VII, 345). Dér. de nécessaire; suff. -ment2. Fréq. abs. littér.:3123. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 6279, b) 3016; XXe s.: a) 3215, b) 4373. Bbg. HANSÉN (I.). Les Adv. prédicatifs fr. en -ment... Göteborg, 1982, pp.155-159.

nécessairement [nesesɛʀmɑ̃] adv.
ÉTYM. 1486; de nécessaire.
D'une manière nécessaire.
1 Par un besoin pressant. Absolument. || Je devrai nécessairement partir cette semaine (Académie).
Par une obligation imposée (→ Librement, cit. 4).
2 Didact. Par une implication logique. || La condition et le conditionné, la cause et l'effet sont liés nécessairement. || Avoir nécessairement pour résultat… (→ Brillant, cit. 22). || Résultats qui s'ensuivent (cit. 3) nécessairement.Une pensée ferme emporte nécessairement son expression (cit. 3).
1 (…) de quoi se plaignent-ils, si toutes mes scènes (…) sont liées nécessairement les unes avec les autres (…)
Racine, Alexandre le Grand, 1re Préface.
3 Cour. Par voie de conséquence, à coup sûr. Certainement, conséquemment, fatalement, force (par), forcément, indispensablement, inévitablement, infailliblement, mathématiquement (fig.). → Inspiration, cit. 5. || Il refusera. — Pas nécessairement : ce n'est pas certain, pas sûr, pas évident. || Les phénomènes les plus simples sont nécessairement les plus généraux (cit. 8).Un ordre dans lequel il entre nécessairement de l'arbitraire (→ Espèce, cit. 26). || Ces lois supposent nécessairement… (→ Monarchie, cit. 1).
2 Quittons donc le sérieux que donne nécessairement la pensée continuellement fixée sur tout ce qui est grand.
Stendhal, Journal, 29 mai 1805.
CONTR. Accidentellement, fortuitement, hasard (par). — Inutilement, librement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • necessairement — Necessairement. adv. Par un besoin absolu. Il faut necessairement manger pour vivre. il faut necessairement que je m en aille. j en ay necessairement affaire. Il signifie aussi, Infailliblement. Quand le soleil luit, necessairement il est jour.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • necessairement — Necessairement, Necessarie, Necessario …   Thresor de la langue françoyse

  • nécessairement — (né sè sê re man) adv. 1°   D une façon nécessaire, par un besoin absolu. Il faut nécessairement manger pour vivre. 2°   Infailliblement. L effet suit nécessairement la cause. •   Si je ne suis le temps, je me perds, parce que ma vie demeure… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • NÉCESSAIREMENT — adv. Par un besoin absolu. Il faut nécessairement manger pour vivre. Il faut nécessairement que je m en aille. J en ai nécessairement affaire.   Il signifie aussi, Infailliblement. Lorsque le soleil luit, nécessairement il est jour. Les causes… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • NÉCESSAIREMENT — adv. Par un besoin absolu. Je devrai nécessairement partir cette semaine. Il signifie aussi Inévitablement. La nuit succède nécessairement au jour. Les causes étant ainsi disposées, il faut nécessairement que tel effet ait lieu. En termes de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Les hommes sont si nécessairement fous, que ce serait être fou par un autre tour de folie que de ne … — Les hommes sont si nécessairement fous, que ce serait être fou par un autre tour de folie que de ne pas être fou. См. Делу время, потехе час …   Большой толково-фразеологический словарь Михельсона (оригинальная орфография)

  • dre ret — nécessairement …   Dictionnaire Breton-Français

  • Réseau (groupe) — Réseau (géométrie) Pour les articles homonymes, voir Réseau. Un réseau est un ensemble discret de points qui emplissent un e …   Wikipédia en Français

  • Réseau (géométrie) — Pour les articles homonymes, voir Réseau. En mathématiques, un réseau d un espace euclidien est un maillage correspondant à la figure de gauche …   Wikipédia en Français

  • MODALITÉS — La notion logico linguistique de modalité désigne, au sens classique, toutes les modifications du sens d’une proposition par des expressions permettant d’asserter cette proposition comme nécessaire, possible, impossible ou contingente. Elle est… …   Encyclopédie Universelle